Environnement - protection de la flore

Fleurs protégées

Bien qu'à l'heure actuelle la destruction des milieux par les activités de l'homme soit la cause fondamentale d'une diminution de la richesse en espèces, la menace qui plane sur les plantes par cueillette abusive ou arrachage ne doit pas être sous-estimée. Bien que la protection des espèces soit réglementée, les contrôles sont très difficiles, dès lors la préservation des espèces résultera de l'autodiscipline de chacun. Aussi est-il indispensable de bien connaître les espèces protégées, le but de cette page est de vous les faire découvrir, au fil des mois.

Œillet superbe - Dianthus superbus

Oeillet superbe L’œillet superbe est une vivace voyante, disposée en touffes désorganisées, glabre et à tiges dressées.

Famille: Famille de l’œillet – Caryophyllaceae

Hauteur: 30–80 cm

Fleur: Régulière (actinomorphe). Cinq pétales non contigus, rose pâle ou violacés à lobes profonds et étroits, laciniés jusqu'au delà du milieu en franges capillaires, à partie non divisée oblongue; capsule cylindrique. Cinq sépales regroupés, calice tubulaire un peu atténué au sommet, strié dans toute sa longueur. Épicalice présent. Deux styles. Généralement dix étamines. Fleurs parfumées.

Feuilles: Opposées, linéaires à étroitement elliptiques ou lancéolées. Souvent bleu-vert.

Fruit: Capsule verdâtre divisée par quatre dents.

Habitat: De la plaine jusqu'à l'étage supérieur de l'étage subalpin, forêts de feuillus, forêts à essences mixtes, prairies plus ou moins sèches ou humide. Se rencontre parfois en larges groupes.

Période de floraison: Juillet–août.

Oeillet superbe Oeillet superbe